Mesdames, Messieurs, Chers concitoyens,
Je vous adresse tous mes vœux de bonheur pour cette nouvelle année 2021. Qu’elle vous apporte joie, bonheur et épanouissement tant dans votre vie personnelle que professionnelle.
La rédaction de ce bulletin est un véritable rendez-vous avec la population, toutes les forces vives de Michelbach-le-Bas, qui contribuent à lui donner une réelle dynamique, mais aussi tous les habitants qui jouent un rôle dans la vie locale ou qui tout simplement s’y intéressent car ils aiment notre belle commune.
Les élus locaux que nous sommes œuvrons quotidiennement et au plus près des habitants pour défendre aussi cette « petite république » qu’est la commune, qui est et restera, je l’espère, un espace synonyme de proximité et d’animation locale. N’hésitez pas à tendre la main à votre voisin, à nos associations, à nos commerces voisins et autres services de proximité, à un maximum de personnes autour de vous. Ils apprécieront sans aucun doute. Maintenir dans notre village le bien-être et la solidarité sera le fer de lance du combat que nous devons mener ensemble, et ce, à une échelle plus grande que notre seule commune.
A l’heure où un virus persiste à menacer des vies vulnérables. À l’heure où les vagues de confinement nous cloîtrent chez nous et nous contraignent dans nos vies, nos interactions et nos activités. À l’heure où les trois sœurs de la République « Liberté, Égalité, Fraternité » sont mises à mal par des attaques terroristes barbares et fanatiques : défendons dans l’action, la tolérance et la bienveillance des valeurs humanistes et ne perdons pas ce qui fera le ciment de notre humanité : le vivre ensemble ! Refusons la résignation, la peur et la méfiance et cultivons l’espoir ultime d’un lendemain radieux.
L’évolution de la situation sanitaire nous invite chaque jour à davantage de précautions, la vigilance restant le principal mot d’ordre.
Les mesures de confinement et de restriction des déplacements montrent combien il est indispensable que chacun se sente concerné par le respect des contraintes sanitaires, dont l’objectif est de nous protéger en limitant la propagation du virus. Cette situation nous a obligés à annuler nombre de manifestations en 2020.
Pour autant, nous devons continuer à vivre et maintenir une activité sociale et économique. C’est sur cet étroit chemin de crête que se poursuit l’action municipale, au quotidien, afin de continuer à assurer le fonctionnement de la vie locale, avec prudence et détermination. Les élus et le personnel municipal sont à l’œuvre quotidiennement pour adapter le fonctionnement et l’utilisation de nos équipements aux directives de l’État, en fonction de l’évolution de la crise sanitaire.
Alors, si la reprise économique se trouve aujourd’hui très fragilisée par ces vagues de confinement, nous nous inquiétons du risque de baisse brutale de la capacité d’autofinancement des EPCI dont nous dépendons. Le confinement a amoindri les recettes fiscales (impôts économiques, taxe d’aménagement). Ces pertes concernent les produits 2020 mais plus encore ceux de 2021. Le gouvernement a voté un large plan de soutien mais les programmes et projets engagés seront imputés inévitablement par la crise sociale. L’activité économique a chuté dans tout le territoire.
La commune de Michelbach-le-Bas prend sa part dans ce dispositif, avec la programmation, dès l’année 2021, de la fin des travaux du pôle intercommunal, du centre de première intervention, de l’école et du périscolaire “Les Coquelicots”, de la piste cyclable, de la digue, du bassin de rétention, du parking de l’église avec l’accès pour les personnes à mobilité réduite et des projets de la réalisation de l’élargissement du trottoir rue de Ranspach en créant un espace partagé cyclistes-piétons, de la mise en place d’un plateau à l’intersection de la rue de Ranspach-le-Bas, des Aulnes et des Tulipes notamment.
Tous ces investissements n’ont qu’un seul objectif : aménager notre commune, la rendre encore plus agréable pour ses habitants, vous procurer les services performants que vous attendez, et toujours servir l’intérêt général.
Je veux remercier tous ceux qui nous ont accompagnés dans le montage de ces projets : SAINT LOUIS AGGLO et je tiens tout particulièrement à souligner la qualité des relations avec SLA et notre commune, des relations basées sur le respect et la confiance mutuelle. Je remercie Jean-Marc DEITCHMAN, son président, qui a toujours été à mon écoute, de bon conseil et disponible, le Conseil Départemental, le Conseil Régional, et l’État, qui tous, par le versement de dotations financières importantes, nous ont accordé leur confiance et félicité pour la cohérence des projets engagés.
Aujourd’hui, il est essentiel de construire avec Saint-Louis Agglo l’avenir Ruralité, Agriculture, Territoire et d’encourager à poursuivre notre action au quotidien pour faciliter la vie de tous les habitants de notre région. Un état des lieux de la ruralité et de l’agriculture sur le territoire de l’agglomération de Saint-Louis a permis de mettre en évidence des enjeux cruciaux et des préoccupations concernant les problématiques d’alimentation, d’agriculture et de ruralité sur notre territoire : préserver la qualité de la ressource en eau, limiter les phénomènes de ruissellement et d’érosion, préserver les prairies, les élevages, approvisionner les élevages en herbe, préserver la qualité paysagère, s’adapter au changement climatique. Cela correspond à l’évolution prégnante de notre société qui souhaite de plus en plus avoir accès à une nourriture naturelle et bio. Vous pourrez suivre l’évolution de cette belle initiative. Il ne s’agit pas de répéter sans cesse que la planète est en danger, mais de prendre ici et là, localement, des initiatives qui donnent des raisons d’espérer en la responsabilité de notre société.
C E A. Une toute nouvelle collectivité est née au premier janvier de cette année qui se substitue aux actuels conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin : la Collectivité Européenne d’Alsace. Elle hérite à la fois de leurs compétences, de leurs budgets et de leurs agents. Le seul vrai changement : une poignée de compétences nouvelles jusqu’ici inédites, fixée par la loi du 2 août 2019 : la coopération transfrontalière, la promotion du bilinguisme et de la langue régionale, la gestion des routes et autoroutes ainsi que la promotion touristique de l’Alsace. Les deux départements continueront d’exister au sens administratif. Très importants politiquement mais aussi polémiques, les deux départements continueront d’appartenir à la Région Grand Est.
Notre site internet, repensé dans son intégralité, permettra également d’améliorer votre quotidien, vos démarches mais aussi votre information sur les actions municipales ou l’agenda des manifestations en toute transparence. Michelbach-le-Bas vit au rythme de ceux qui la font chaque jour : ses habitants, ses professionnels, ses associations, ses bénévoles, ses enseignants, ses jeunes, ses seniors, ses pompiers, vous qui agissez tout au long de l’année, grâce à vos bénévoles, pour renforcer le lien social. C’est avec tous ces intervenants que se construisent les émotions partagées. Leurs activités, leurs réussites donnent vie à notre commune qui évolue ainsi au rythme des activités proposées. Je crois qu’ensemble, nous pouvons saluer leur travail. La vie et la dynamique d’une commune, ce sont surtout des personnes. C’est vous tous qui rendez Michelbach-le-Bas accueillant et si agréable.
C’est pourquoi je salue les agents municipaux qui, dans les écoles, sur la voie publique, dans les bâtiments sont des acteurs incontournables de la vie communale. Nous pouvons saluer leur engagement. Je tiens également à saluer le service administratif dont le travail est ô combien indispensable et de plus en plus complexe. Les normes, le montage des dossiers, les incohérences de l’administration centrale et fiscale font que le quotidien devient pesant et stressant. Un grand merci à notre secrétaire de mairie et à tous les agents municipaux pour leur sens du service public.
Je souhaite une nouvelle fois remercier l’équipe avec laquelle j’ai la chance et le plaisir de travailler, une équipe loyale, à l’écoute, disponible, composée de femmes et d’hommes différents, mais œuvrant toujours pour l’intérêt général, Merci à vous tous !
Un grand merci aux membres élus du SIVOM RAMI qui m’ont accompagné depuis ces 4 années riches en activités dans l’intérêt des 2 communes ainsi que de notre projet école/périscolaire “Les Coquelicots” et CPI, trait d’union entre les 2 villages. S’il m’était demandé de définir cet élan de solidarité, de soutien et de complicité, j’oserais répondre que c’est un engagement commun, fraternel pour ce projet considéré comme le vecteur principal du développement de nos communes.
Je salue également l’enthousiasme et l’implication de Mme Sandra Muth Maire de Ranspach-le-Bas ainsi que la qualité de nos relations amicales grandement appréciées et qui ont contribué à atteindre nos objectifs.
Comme toujours, je me tiens ainsi que l’ensemble de l’équipe, à votre disposition. Je formule au nom du Conseil Municipal, pour notre pays les vœux d’une société apaisée et fraternelle, et souhaite à chacune et chacun d’entre vous une très belle et très heureuse année 2021.
Au plaisir de vous rencontrer !

Le Maire Schicklin Julien

Julien Schickin
Maire

Sylvie Goepfert
1ère adjointe

Serge Estermann
2ème adjoint

Michel Meyer
3ème adjoint

Serge Gaisser
Conseiller municipal

Kévin Goepfert
Conseiller municipal

Romuald Goepfert
Conseiller municipal

Julie Legrand
Conseillère municipale

Florence Mangin
Conseillère municipale

Sébastien Roche
Conseiller municipal

Fabien Rosenblatt
Conseiller municipal

Juliette Schultz
Conseillère municipale

Mélanie Schweitzer
Conseillère municipale

Mélanie Térol
Conseillère municipale

Arnaud Waldy
Conseiller municipal

Les employés communaux

Thomas Blanck
Secrétaire

Daniel Zambach
Agent technique

Hervé Haening
Agent technique

Christine Jermann
Agent technique

Sonia Frey
Agent territoriale

Février – Récré des Séniors

Février – Récré des Séniors

Février – Carnaval des enfants

Mai – Fabrication de masques

Mai – Distribution de masques

Novembre – Commémoration